Compte-rendu de mon séjour au Japon - J18 : Tokyo

Publié le par Sith

Nous avons fini avec les visites de Tokyo à l'ouest (Shinjuku, Shibuya, Ikebukuro) et nous avons décidé de terminer notre séjour à l'est à Asakusa.



Changement de lieu d'hébergement pour une auberge de jeunesse avec beaucoup d'étrangers et de jeunes. Nous avons pris des photos très tôt le matin car c'était toujours pleins et pas facile de prendre des photos du salon....

Ce qui est impressionnant à Tokyo est qu'on a l'impression de changer de ville et d'ambiance en changeant simplement de quartier !

L'accueil a été bien meilleur et on pouvait facilement leur demander des renseignements sur notre programme. Je pense notamment à leur conseil de choisir le centre de prévention des désastres à Asakusa (tout près d'ici) plutôt qu'à Ikebukuro (ouest).

Cela nous a permis de retrouver notre quartier lors de notre arrivée au Japon il y a déjà plus de deux semaines. Je pense que Asakusa est vraiment plus agréable pour dormir car il y a moins de building, moins de circulation : on respire un peu !



Cette fois, on a visité le Temple Senso-ji en plein après-midi et c'était blindé de touristes et d'écoliers. Nous nous sommes aussi réjouis de trouver pleins de magasins de souvenirs, de produits hi-tech et de décoration pour notre plus grand bonheur (ouf, on a pu terminer nos achats-cadeaux pour notre entourage !).

Retrouver l'ambiance des temples après plusieurs journées de visites citadines nous a aussi bien apaisé. Vive la zen-attitude !



Cette fois, nous avons tenté de suivre les coutumes locales avec les prédictions en tirant un petit batonnet dans une boîte après avoir mis une petite pièce de 100 yens. Nous devions ensuite trouver l'écriture inscrite sur le baton dans l'un des tiroirs en face (une bonne minute tout de même car nous ne connaissons pas les kanjis et hiraganas !).

Pour ma part, j'ai eu le top du top avec "best fortune" (ils ont pensé à nous avec une traduction en anglais) que j'ai conservé précieusement. Ce n'était pas le cas de Claire qui a eu un "bad fortune" et a tenté de conjurer le mauvais sort en l'accrochant sur un panneau dédié.



Après avoir mangé dans un petit restaurant pas très fréquenté (j'ai encore commandé un tonkatsu !), nous avons pris la direction d'Odaiba, une île artificielle dans la baie de Tokyo.

Nous avons ainsi emprunté le métro aérien et automatique appelé "Yurikamome" en traversant le fameux Rainbow Bridge ! Une visite à ne pas louper ! L'ambiance était carrément différente à l'intérieur du métro car tout le monde parlait. Je crois qu'il n'y avait que des touristes japonais et étrangers (c'était en pleine semaine).



Malheureusement, nous sommes arrivés un peu tard (vers 15h45) pour visiter le Musée du futur (Miraikan) qui fermait à 17h00 sachant que nous voulions absolument voir le célèbre robot Asimo qui ne faisait que deux représentations par jour (vers 14h). Nous n'avions pas d'autres choix que de revenir le lendemain...

 

 

 

 

Nous nous sommes promenés dans le centre commercial de Palette Town où nous ne sommes pas entrés voir le Toyota Showroom (des voitures) pour plutôt faire un tour dans la salle de jeux vidéos et voir ce qui se passe.

Nous étions toujours autant épatés par les jeux ludiques au Japon et nous avons plutôt fait un jeu de tambourins et des purikuras (encore !) ^_^



Après les magasins et notamment des 100 yens shop (on ne s'en lasse pas !), nous avons été à Venus Fort, une galerie commerciale de l'Europe du 18e siècle avec son décor et son faux plafond à la Las Vegas.

C'était presque la tombée de la nuit (soleil qui se couchait vers 18h), moment choisi pour une séance photo sur la baie de Tokyo depuis l'esplanade du Fuji TV Building qui fait face à la réplique de la Statue de la Liberté.

Nous pouvions apercevoir derrière les bateaux et le Rainbow Bridge la Tokyo Tower qu'on voulait absolument voir.



Je ne sais plus ce qu'on avait fait mais nous étions super en retard car la Tokyo Tower fermait son guichet à 21h30... Nous sommes arrivés pile avant ! Ouf !

Malheureusement, vu l'heure tardive, le sommet de la tour n'était plus accessible et nous nous sommes contentés du 1er étage qui donnait une vue incroyable de Tokyo la nuit.

D'ailleurs, on peut apercevoir le Rainbow Bridge et la grande roue de Palette Town sur l'une des photos (on ne se rend pas compte mais c'est super loin !). On apercevait aussi la Mori Tower qui surplombe tout le quartier de Roppongi et qu'on allait visiter plus tard.



Ce qu'il faut savoir, c'est que la Tokyo Tower est légèrement plus haute que son modèle la Tour Effeil. On fêtait son 50e anniversaire, soit une construction dans les années 50. Forcément, la tour était plus moderne avec des écrans tactiles, des ascenseurs super rapides avec deux hôtesses rien que pour vous.

Le tarif est assez conséquent mais pas tant que ça si on doit comparer avec la Tour Montparnasse (1420 yens pour le sommet, 820 pour le 1er étage).

Fin de la journée !

Publié dans Japon

Commenter cet article

Diddu 26/08/2009

Asakusa, la Nakamise-dori et le Senso-ji apportent un peu de culture traditionnelle dans Tokyo, et isolent un peu de l'agitation frénétique de cette ville. Néanmoins, après avoir visité Kyoto, je dois avouer que je préfère l'ancienne capitale.Odaiba est l'un de mes quartiers préférés de Tokyo. La vue sur le Rainbow Bridge, la statue de la liberté et la Tokyo Tower est magnifique, encore plus le soir au coucher du soleil et de nuit, avec toutes les lumières qui scintillent. Ce fut notre dernière soirée au Japon, et on est ainsi reparti avec plein de couleurs dans les yeux.

Traduction en anglais 26/10/2009


je vois que tu ne t'es pas trop ennuyé la bas. Vu les images que tu nous as apporté.