Compte-rendu de mon séjour au Japon - J3 : Hakone - Kyoto

Publié le par Sith

Hakone et pas très loin le lac Ashi et le site d'Owakudani

Réveillés tôt le matin vers 7h, nous n'avons finalement pas eu le temps de refaire du onsen. Après un petit déjeuner, nous avons laissé nos bagages au ryokan car il était imaginable de les prendre avec nous pour les visites !


Nous avons pris le bus et le téléphérique pour aller sur le site d'Owakudani, célèbre pour ses fumeroles (des remontées de soufre sous forme de fumée blanche qui viennent des entrailles de la terre).

Hakone est aussi connue pour avoir une superbe vue du Mt Fuji depuis le lac Ashi en bateau ou en prenant le téléphérique. Malheureusement, il faisait très humide ce jour-là et on l'a loupé ! Tant pis !

On a acheté des oeufs cuits dans une source d'eau chaude naturelle. Cela donne des oeufs noircis par le soufre et il est dit que cela nous apporte 7 ans de longévité en plus... pour le goût, c'était un oeuf dur quoi !


En passant un peu trop de temps sur le site, on était vite écoeuré par cette odeur d'oeufs ! lol

De retour au ryokan, nous nous sommes rendus compte que nous étions un peu trop loin des coins touristiques et nous avons choisi de partir plus tôt (14h) en direction de Kyoto en sachant qu'à cause de la Golden Week, il y avait de gros embouteillages pour resdescendre à la gare d'Odawara. Nous avions mis 1h pour monter la veille... nous avons mis 1h45 pour descendre !!! :s

Ensuite, nous avons pris le premier train à destination de Kyoto sans réellement trop savoir car on demandait aux agents de la gare quel était le numéro de quai pour y aller. Nous avons pris un Shinkansen (TGV) sans réservation, ce qui fait qu'on a un peu galéré pour trouver des places (2 wagons seulement non réservé)s mais franchement, que d'espace, de calme et de confort ! On pouvait facilement mettre nos bagages devant nos sièges !

Il y avait deux types de toilettes : à l'occidentale ou à la japonaise... nous n'avons jamais testé le style japonais ! :p
Sinon, c'était le top de constater la propreté et aussi le système de séchage des mains intégré au lavabo :D

Les agents étaient très serviables et polis à l'intérieur des wagons. Pour tout vous dire, on a le droit à une salutation à chaque fois qu'un agent passait dans notre wagon... dingue ! :D

Pour les arrêts, il y avait dans les wagons des panneaux écrits alternativement en japonais et en anglais avec un message sonore générique (2 langues) et un message du conducteur (en japonais forcément).


Par contre, dans le doute, nous avons demandé à des passagers si ça allait bien directement à Kyoto et nous nous sommes rendus compte qu'il fallait prendre une correspondance... D'ailleurs, c'était super de voir malgré les difficultés à communiquer ensemble en anglais que tout le monde a essayé de nous aider (passager, agents etc...) !



Le soir, nous allions expérimenter pour la première fois le couchsurfing chez l'habitant !  Shoji nous avait fourni sur internet des indications pour arriver à sa maison secondaire. Il nous fallait ensuite prendre un train de 20 minutes de la Nara Line (on a perdu une bonne demie heure pour trouver et être certains de ne pas se tromper) puis marcher, photos à l'appui, pendant 25 minutes... au Japon, la nuit tombe vers 18h30 à cette période de l'année... pile au moment où nous étions à pied avec nos bagages !!!

Incroyable, nous avions mis plus de 5 heures tout compris à cause des correspondances (bus, train, shinkansen, shinkansen, train, marche à pied) pour arriver chez lui  ! Heureusement qu'on avait pas trop trainé à Hakone !

Quand nous sommes entrés dans la maison, il y avait déjà des Argentins et des Américaines ! Nous nous sommes installés au 1er étage et nous avons acheté des bentos dans un convenient store du coin (vive le micro onde sur place).


La maison était typiquement japonaise. Des tatamis, des futons, des armoires avec portes coulissantes (comme dans The Grudge... lol), une table basse chauffante (kotatsu) !

Après s'être installé et avoir un peu discuté avec les autres couchsurfers (les Argentins parlaient très bien le français), nous avons eu la visite de Shoji qui a été vraiment très accueillant. Nous avons fait une séance photo peu de temps après car les couchsurfers partaient le lendemain et voulaient un souvenir avec Shoji. Ca nous a permis de nous détendre un peu car nous étions un peu tendus par cette première expérience ne sachant pas trop comment s'y prendre pour le remercier ou lui parler en anglais.


Shoji nous a montré son atlas du monde et nous avons ainsi pu constater qu'il a hébergé des centaines de personnes ! Plus de 200 personnes en un an ! Shoji est un vrai ambassadeur du couchsurfing à Kyoto et c'est pour cela que vous voyez sur les photos tous les commentaires sur les murs de sa maison dans toutes les langues !

Shoji est vraiment quelqu'un d'attentionné, il nous a expliqué comment se rendre à la station de métro la plus proche, nous a conseillé de prendre des pass "one day" bus et métro, a discuté avec nous... en sachant qu'il devait faire ça au moins 3 fois par semaine ! D'ailleurs, il nous a annoncé qu'il y allait avoir 4 nouvelles personnes demain, une vraie auberge !

Nous avons pu lui offrir des petits présents de France avant qu'il reparte chez lui : de la confiture Bonne Maman, une mini bouteille de vin, des pastilles Vichy, des biscuits St Michel et... du Nutella ! Incroyable mais ce n'est pas très répandu au Japon ! :p

On s'est couché tard et le lendemain : 4 jours à Kyoto au programme !


Publié dans Japon

Commenter cet article

Sith 22/06/2009 13:33

> Elise : ah ça me prend du temps ces compte-rendu même si ça a l'air très court... allez, faut se remotiver ! :p

Sith 22/06/2009 13:32

> Elise : ah ça me prend du temps ces compte-rendu même si ça a l'air très court... allez, faut se remotiver ! :p

Elise 18/06/2009 18:50

Franchement, un grand merci pour tes résumés au jour le jour de ces 3 semaines... J'ai l'impression de revivre le voyage et ça me rappelle plein de bonnes choses... En effet le séjour chez Shoji et Kyoto reste l'un de mes meilleurs moments..., parmi tant d'autres !!!