Compte-rendu de mon séjour au Japon - J2 : Kamakura et Hakone

Publié le par Sith

Nous avons choisi de terminer notre séjour à Tokyo pour finir par la plus grande mégalopole du monde mais surtout pour ne pas avoir à transporter nos achats pendant 3 semaines ! Après un peu plus de recul, nous aurions dû prendre un aller pour Osaka et un retour pour Tokyo... mais on ne pouvait refuser l'offre de la Japan Airlines qui était les plus compétitifs au niveau du prix. Bref, nous avons donc planifié notre itinéraire pour bouger tous les jours pendant 2 semaines qui est aussi la durée de notre Japan Rail Pass à 45 000 yens.


Lundi matin, nous sommes parti de l'hôtel Khaosan en direction de la station de Shimbashi pour récupérer la ligne JR et ainsi éviter la gare de Tokyo. L'objectif de la journée était de passer quelques heures seulement à Kamakura pour ensuite arriver avant 18h au ryokan à Hakone en sachant qu'il y avait 2h de train et 1h de bus ! 1ere grosse épreuve du séjour : gérer les transports en commun et le temps !


Tokyo - Kamakura


1h de train environ, nous voilà arrivés à Kamakura qui est une destination très prisée par les Japonais, surtout pendant la Golden Week (début mai) et ça se sent : du monde partout à la gare et plus aucune consigne de libre pour nos bagages (il nous fallait des coin lockers de 500 yens) !

Panique... nous avons demandé de l'aide à un agent dans la gare (c'est bien pratique, il y en a partout au Japon) !  Il nous a guidé vers un lieu qui conservait "au cas où" une clé pour une consigne à 500 yens. Il nous a même gardé une autre valise car ça ne suffisait pas ! Youpi ! Nous voilà libre de nos mouvements !


Coin lockers dans toutes les gares


Panique n°2... comment se rendre sur les lieux touristiques ? Hé bien on va prendre le bus ! 1ere expérience troublante pour comprendre qu'on doit passer derrière, regarder un panneau d'affichage pour à la fin payer le chauffeur à la distance et sortir devant.

Le bus japonais (en général) est pratique : des boutons d'arrêt partout (une vingtaine), un chauffeur avec un micro (et un masque), des panneaux indiquant le prix à chaque arrêt et le nom du prochain avec aussi des annonces sonores en japonais et en anglais !  Par contre, je ne sais plus si le bus de Kamakura était de ce type ! :p


Un bus japonais : panneau, masque, micro....

Nous avons donc visités les principaux lieux touristiques :

Le temple Hase-Dera


connu pour son Kannon de 9m, sa vue panomarique de la côte, et ses batonnets de Mitarashi Dango !



Le Daibutsu de Kamakura


 le 2e plus grand du Japon en position assis (13m). Son oreille fait à peu près 1m80 pour l'échelle !



Nous voilà prêts pour partir en direction d'Hakone mais avant une petite pause "repas" à 14h au Mc Do ! Surpris de constater des tarifs compétitifs, un menu en anglais (plus qu'à montrer), des courbettes après le paiement, une hôtesse pour nous placer et un tri des déchets de notre plateau (emplacement pour les glaçons, pour les pailles et gobelets, et enfin pour le reste) !!! Vive le Japon ! ;D

Arrivés à Odawara, nous avons dû prendre le bus pendant une heure et monter en altitude. Finalement on s'en était bien sorti avec les indications du Fuji Hakone dès la sortie du train ! Nous voilà arrivés vers 18h (dans les temps!) et on a réservé aussitôt le onsen privé à l'extérieur !



Le ryokan était typique et très confortable. On nous avait même fourni des yukatas ! Nous avons ensuite sympathisé avec les autres touristes (français, australiens, israeliens...) en mangeant un bento acheté dans un Convenient Store (Lawson) tout proche ! Une des meilleurs nuits lors de notre séjour !


Ryokan - Onsen intérieur privé


Publié dans Japon

Commenter cet article

Noé & Jul 13/05/2011 11:38



Bonjour!


 


Nous venons de lire avec beaucoup d'intérêt le récit de votre voyage. Bravo pour le blog c'est top!


On se demandait si vous pouviez nous donner les coordonnées du ryokan à Odawara?



Merci d'avance,


Noé & Jul



Sith 13/05/2011 13:38



Bonjour Noé & Jul, c'est un bon choix de choisir une destination proche du Mt Fuji et des onsens.


L'intérêt majeur du Fuji Hakone Guest House est qu'il permet d'accéder à un
onsen privé (mixte). Les tarifs sont très très compétitifs. Et puis l'hôtesse des lieux parle un peu français !


Par contre, si vous avez les moyens, n'hésitez pas à rechercher une autre nuit dans un ryokan plus cher à Hakone avec un onsen naturel. C'est vrai que c'est compliqué en couple de se
séparer mais nous l'avons tout de même fait dans un onsen public près de Tokyo.


Bonne préparation de séjour !