Valse avec Bachir de Ari Folman (critique : 6/10)

Publié le par Sith

Source : Allocine

 

 

 

Avec Ari Folman, Ori Sivan, Ronny Dayag,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note : 6/10

 

Ari Folman, metteur en scène israélien, a rendez-vous en pleine nuit dans un bar avec un ami en proie à des cauchemars récurrents, au cours desquels il se retrouve systématiquement pourchassé par une meute de 26 chiens. 26, exactement le nombre de chiens qu'il a dû tuer au cours de la guerre du Liban, au début des années 80 !
Le lendemain, Ari, pour la première fois, retrouve un souvenir de cette période de sa vie. Une image muette, lancinante : lui-même, jeune soldat, se baigne devant Beyrouth avec deux camarades.
Il éprouve alors un besoin vital de découvrir la vérité à propos de cette fraction d'Histoire et de lui-même et décide, pour y parvenir, d'aller interviewer à travers le monde quelques-uns de ses anciens compagnons d'armes.
Plus Ari s'enfoncera à l'intérieur de sa mémoire, plus les images oubliées referont surface.

 

 

 

Des dessins superbes mais un rythme assez lent pour que le protagoniste retrouve sa mémoire. Le scénario est intéressant puisque cela est tiré d'un vrai événement. D'ailleurs, le passage de dessins à des images réelles est assez déstabilisant.

 

 

Un film à voir pour les fans d'animations et de faits historiques.

 

 

 

 

Publié dans Cinéma - Séries TV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article