Miami Vice

Publié le par Sith

Note : 6/10. Suis sympa car on s'ennuie devant les scènes de sexe (au moins 5), en voiture et en bateau (au moins 15 min). L'infiltration est trop facile et rapide. Oui, il suffit de jouer les branleurs et de faire de l'intimidation à la "si vous êtes pas content, on se casse".

Peu de relations entre les deux flics, à croire qu'ils font pas équipe. Scénario bateau jusqu'au bout, 10min d'action pour la fin sinon, pendant l'infiltration... on peut pas dire qu'on est tenu en haleine.

Points positifs ? Certains plans caméra à l'épaule et l'impression d'être juste à côté des acteurs... mais ça ne fait pas LE film.

Conclusion. Préférer "Collateral" (8/10) à "Miami Vice" ?

-------------- Petit Spoiler ---------------

Ne parlons de l'opération sauvetage avec la scène de la pizza (faut croire que ça marche à tous les coups) et de la scène finale de fusillades où les snipers ont été oubliés (ils auraient pu tous les liquider mais non, après avoir fait leur job, ils sont partis faire leur pause pour laisser Colin Farrell et Jamie Foxx faire leur quota d'actions ?). Et puis, des dialogues cultes "j'adore la discothèque", "on va se faire un cinéma", "tu peux me tenir le volant" (pour que je puisse enlever ma veste et me la péter).

 

Réalisé par Michael Mann
Avec Colin Farrell, Jamie Foxx, Gong Li
Durée : 2h 15min

 

Miami... Deux agents fédéraux et la famille d'un informateur ont été sauvagement exécutés. Une nouvelle enquête commence pour Sonny Crockett et son coéquipier Ricardo Tubbs, avec une certitude : la fuite qui a permis ce massacre en règle provenait des sommets de la hiérarchie... Les deux inspecteurs découvrent rapidement que les tueurs étaient au service de la Fraternité Aryenne, organisation suprématiste liée à un réseau de trafiquants internationaux doté d'un système de protection ultra-sophistiqué. Poursuivant leurs investigations, les deux partenaires prennent contact avec l'administratrice
financière du cartel, Isabella, une sinocubaine aussi experte en investissements et transferts de fonds qu'en blanchiment d'argent. La séduisante Isabella offre contre toute attente à Sonny une chance d'exorciser ses démons...

Publié dans Cinéma - Séries TV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claire 30/08/2006 09:27

"J'AIME la discothéque"!!! Avec l'accent c'est encore mieux...