Slumdog Millionnaire de Danny Boyle (critique : 9/10)

Publié le par Sith

Source : Allocine



Réalisé par Danny Boyle

Avec Dev Patel, Mia Drake, Freida Pinto







Note : 9/10


Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission Qui veut gagner des millions ? Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie.
Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d'où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu'il a perdue.
Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d'une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante.



Un film inoubliable, qui nous fait découvrir un univers inconnu avec une sensation d'immersion totale (à voir en VO bien sûr).


Le scénario est magnifique avec l'incroyable destinée de deux frères qu'on suit entre 7 et 18 ans à coups de flash-back très bien distillés pour rendre le film captivant.


J'ai été impressionné par la qualité des décors et par le jeu très crédible des jeunes acteurs. Pourtant, la bande-annonce ne m'avait pas particulièrement marqué, surtout quand on nous montre des scènes du jeu "Qui Veut Gagner Des Millions" mais il ne faut forcément s'y fier !


La trame est une histoire d'amour compliquée voire impossible entre Jamal et Latika qui n'arrivent pas à être ensemble sur fond de drame, trahison, corruption et de violence.


Les protagonistes sont d'une justesse incroyable avec une mention spéciale pour Jamal adulte vraiment très crédible et émouvant.


Je pense que traiter cette histoire d'amour avec une culture différente de notre société occidentale donne au film une dimension universelle.

Sûrement le film de l'année avec peut-être un Oscar du meilleur film à Danny Boyle qui n'avait pas la tâche facile d'adapter un bouquin et tourner en dehors des studios américains.


A la fin du film, on reste scotcher par tant d'émotions, par cette bande originale très dépaysante et on ressort avec un large sourire avec un optimisme incroyable.


A voir absolument !


Publié dans Cinéma - Séries TV

Commenter cet article

maud 11/02/2009 21:21

ca donne envie de le regarder!biz