Be Kind Rewind de Michel Gondry (Note : 7/10)

Publié le par Sith

Source : Allocine

Réalisé par Michel Gondry

Avec Jack Black, Mos Def, Danny Glover   

 

 

 

 

 

 

 

Note : 7/10

 

Un homme dont le cerveau devient magnétique efface involontairement toutes les cassettes du vidéoclub dans lequel l'un de ses amis travaille. Afin de satisfaire la demande de la plus fidèle cliente du vidéoclub, une femme démente, les deux hommes décident de réaliser les remakes des films effacés parmi lesquels "SOS Fantômes", "Le Roi Lion" et "Robocop".

 

 

Ce film est un bel hommage au cinéma et à la réalisation. Pour ce qui est de la cohérence et du scénario, il vaut mieux ne pas s'y attarder car c'est totalement secondaire.

 

On a vraiment l'impression de ne pas assister à un vrai film mais plutôt à un film de série B. Pourtant l'originalité est là, on se marre par tant de débrouillardise et on en redemande.

 

On se demande quel sera le dénouement et finalement, cela se tient. Le message est passé. Un film culte pour les cinéphiles.. vive le cinéma amateur !

 

En parlant de ça, Michel Gondry a lancé un concours de film suédé sur le net qui a rencontré un succès monstre dans le monde entier. Je vous conseille de mater ces extraits bien marrants et très bien réalisés avec les moyens du bord.

 


Edward Scissorhands

 

 

 


Wallace et Gromit Suede

 

 

 


Shining Sweded

 

 


Publié dans Cinéma - Séries TV

Commenter cet article

Clem 01/08/2008 23:37

C'est également la note que je mettrais à ce film, car c'est un formidable hommage au cinéma populaire (dans le bon sens du terme), mais c'est aussi parfois très (trop ?) n'importe quoi et un peu confus aussi, surtout pour celui qui le mate pour la première fois en VO et que le sous titre est blanc sur fond bland :D

Shin 30/07/2008 15:05

Bonjour Sith,Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié ce film également. Une belle déclaration d'amour au cinéma, simple et honnête. Et puis, l'émotion est bien maîtrisée et on rit souvent. Que demander de plus ?Amicalement,Shin.