Dans La Vallée d'Elah de Paul Haggis (critique)

Publié le par Sith

Source : Allocine

 

Réalisé par Paul Haggis

Avec Tommy Lee Jones, Charlize Theron, Susan Sarandon

 

 

 

 

Note : 6.5/10

De retour d'Irak pour sa première permission, Mike Deerfield disparaît mystérieusement et est signalé comme déserteur. Son père, Hank - un ancien membre de la Police Militaire - et sa mère Joan se lancent à sa recherche avec le concours d'Emily Sanders, officier de police de la juridiction du Nouveau-Mexique où Mike a été aperçu pour la dernière fois.

Le thème "Iraq" est vraiment très à la mode en ce moment. Pour ce qui est du réalisateur, Paul Haggis, on peut s'attendre à du sérieux : scénariste de Million Dollar Baby, Mémoire de nos Pères, Lettres à Iwo Jima et réalisateur de Collision (Oscar).

Pour le scénario, on suit l'investigation menée par Tommy Lee Jones et Charlize Theron avec attention. Les convictions du papa s'efritent au fur et à mesure que l'enquête avance. Il a encouragé son fils à partir pour s'endurcir mais les vidéos et les témoignages sont assez difficiles à encaisser.

Proche du dénouement, lorsque la vérité éclate, on se rend compte qu'il n'y a rien d'extraordinaire. Que la guerre est ainsi faite qu'elle déshumanise les soldats, qui bien que revenu temporairement à la maison, ne sont plus jamais les mêmes.

A noter la bonne prestation de Charlize Theron qui, bien qu'enlaidit, a toujours ce charisme visuel qui fait mouche. Susanne Sarandon fait juste de la figuration et Tommy Lee Jones est tout en retenue.

Un film avec des intentions évidentes mais qui ne marquera pas les esprits. Un film plutôt lent qui pourra rebuter certains spectateurs.

 

 

 

 

Publié dans Cinéma - Séries TV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article