Manifestation anti-blocage un dimanche

Publié le par Sith

A l'appel de différents mouvements tels que Stop la grève ou Liberté chérie, des milliers de Franciliens (8 000 selon la police, et de 15 000 à 20 000 selon les organisateurs) ont manifesté hier à Paris « contre les blocages » dans les transports en commun et les universités. Aux cris de « Grévistes, égoïstes » ou « Laissez-nous travailler », les manifestants ont affronté le froid pour montrer la « majorité silencieuse », exaspérée par une « minorité de grévistes ». (...)

Selon Hervé Lambel, commerçant et vice-président de l'association Créateurs d'emplois et de richesses de France (Cerf), « les grèves de 1995 ont détruit 10 000 entreprises. Je suis inquiet pour les très petites entreprises dont le chiffre d'affaires baisse, mais pas les charges à payer. »


Source 20 minutes


==> Regrouper des personnes motivées pour manifester en réponse aux manifestations du moment est un exercice toujours difficile à organiser. Inimaginable au Pays du Soleil Levant (Japon) où les grèves sont souvent signalées par le port d'un brassard au travail ou par une manifestation... sans blocage... et respect de la signalisation routière !




Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vinnce 20/11/2007 07:30

Oui le droit  de travailler si l'ont veux !!!! bonne journée

gribouil 19/11/2007 21:40

mouais, en même temps, faire grêve contre les grêves, j'en connais un (Sarko le monstrozy) qui s'en sort bien. Il laisse monter la pression et à la fin, l'opinion publique se retourne contre les transports publiques. En gros, "démerdez vous,quand vous aurez fini, je m'en melerais". C'est pas pour rien qu'il a laissé trainer les négos...

Moa 19/11/2007 18:31

Hello Sith  ;-)Excellent article, mettant en exergue la difficulté de la majorité silencieuse, privée de moyens de transports, de s'exprimer.La démocratie à la française, c'est cela?  lolBonne soirée à toâ,@ + ...