Microsoft fait planter les versions pirates de Windows Vista

Publié le par Sith

L’éditeur américain entend bloquer l’utilisation des versions illégales de Windows Vista. Si son système antipiratage WGA détecte une copie de l'OS non authentifiée, l’utilisateur a une heure pour « régulariser sa situation », sinon c’est l’écran noir.

Microsoft durcit le dispositif antipiratage WGA (Windows Genuine Advantage) intégré à Windows Vista. Il vient d'activer, a priori au niveau international, une fonction qui rend quasi inutilisable son système d'exploitation non authentifié.

 

« Au bout d'une heure de surf : c'est l'écran noir », indique l'éditeur dans un e-mail envoyé aux distributeurs et fabricants informatiques. Le quotidien spécialisé Computer World s'est procuré une copie de ce message titré : « Pirated Vista - A darkness descends! » (Vista piraté : une descente dans les ténèbres).

Microsoft y indique avoir activé le mode « fonctionnalités réduites » de Vista pour les copies pirates du système ; un mode qui ne prévoit « pas de menu Démarrer et pas de Bureau ».

 

Jusqu'à aujourd'hui, il servait principalement à désactiver l'interface Aero, mais ne bloquait pas l'accès à Internet Explorer afin de laisser à l'utilisateur la capacité d'authentifier la copie de son Windows Vista. Aucun écran noir n'avait été évoqué.

 

Vérifications régulières lors des mises à jour

 

En outre, ce mode était censé intervenir au bout de trente jours d'utilisation après l'installation de Vista. L'utilisateur dispose en effet de ce délai pour valider sa copie de Windows via internet, ou par l'obtention d'une clé d'activation par téléphone. S'il le dépasse, il passe en mode fonctionnalités réduites, nous expliquait en juillet dernier Microsoft France.

 

Mais l'éditeur confiait à la même époque qu'il allait « d'ici à la fin de l'année » poursuivre sa lutte antipiratage au-delà de la surveillance de l'activation de Vista. C'est-à-dire, effectuer des vérifications régulières pour authentifier la clé, sur la base d'une liste noire des clés piratées, au cours, par exemple, des mises à jour du système.

 

En toute logique, la firme de Redmond vient de passer à cette étape. On peut imaginer qu'elle va  vérifier à distance l'authenticité de Vista lors de certaines mises à jour. Si une copie est répertoriée dans la liste des versions pirates, un message d'alerte est envoyé et l'utilisateur dispose d'une heure pour authentifier sa copie ou acheter une version légale, sinon c'est l'écran noir. 

 
Microsoft France n'a pas été en mesure de nous fournir de plus amples informations à ce sujet.



Source : Zdnet


==> Ce jour-là devait arriver. Microsoft pourront ainsi récupérer pas mal de $$$ si les vérifications de licence se font régulièrement ! Pour ceux qui ont Windows XP piraté, un peu de répit en sachant que dans 5 ans, les utilisateurs passeront à Vista (voir la prochaine version). Bon, les internautes peuvent aussi compter sur la mise à jour régulière pour contourner ce problème par des pirates volontaires... avec le risque de se retrouver avec un écran noir un jour ou l'autre.
 

Publié dans News

Commenter cet article

CaptainNavarre 15/09/2007 10:26

En d'autres termes, abandonnez cette bouse de Vista et repassez à XP. :)