Marco Polo avant Christophe Colomb ?

Publié le par Sith

L'Amérique - sa côte ouest - aurait été découverte par Marco Polo quelque 200 ans avant Christophe Colomb, selon une carte de la Bibliothèque du Congrès à Washington examinée dès 1943 par le FBI.
 
Son histoire est racontée dans le magazine français VSD à paraître ce mercredi. Ce document, apporté à la Bibliothèque en 1933 par Marcian Rossi, un citoyen naturalisé américain originaire d'Italie, "représente un bateau à côté d'une carte montrant une partie de l'Inde, la Chine, le Japon, les Indes orientales et l'Amérique du Nord", indique le rapport du bibliothécaire de l'époque.
Appelé "Map-with-ship" (Carte avec un bateau), ce document porte "un blason dessiné sous le navire, un entrecroisement de lettres donnant un nom: Marco Polo. Le détroit qui sépare la Sibérie de l'Alaska est le principal sujet de la carte", note l'auteur de l'article de VSD, l'auteur et réalisateur Thierry Secretan.
Examens aux UV
Celui-ci raconte qu'un examen réalisé en 1943 aux rayons ultraviolets par le FBI, la sûreté américaine, a "permis d'établir la présence de trois encrages sur cette carte, qui a donc été modernisée dans le temps".

Le rapport évoque plusieurs hypothèses, dont la possibilité que "Marco Polo, qui revint à Venise en 1295, ait rapporté en Europe les premières informations sur l'existence de l'Amérique du Nord, autres que celles acquises par les explorateurs nordiques".
 
Deux siècles avant Colomb
"Si cette carte est bien de Marco Polo, il est parvenu en Amérique deux siècles avant Colomb et a dessiné le détroit qui sépare l'Asie de l'Amérique quatre siècles avant que ce dernier n'apparaisse sur les cartes européennes", souligne Thierry Secretan.

La découverte de l'Amérique est attribuée à Christophe Colomb, en 1492. Marco Polo, qui n'a jamais parlé dans la relation de ses voyages d'une quelconque découverte de terre dans la zone de l'Alaska, a dit à ses amis sur son lit de mort: "Je n'ai pas écrit la moitié de ce que j'ai vu", rappelle Thierry Secretan.

Source : RadioCanada


==> Si c'est véridique, il faudra réviser tous les ouvrages historiques, comme quoi, il n'y a pas de vérité historique ou scientifique. Je me souviens encore de mon prof de fac en géographie (il y a 5 ans) qui critiquait les médias sur le réchauffement climatique et qui le minimisait en disant qu'on était dans une phase de réchauffement de toute façon... il avait pas dû lire les revues scientiques en anglais qu'on a jamais été aussi haut dans les émissions de gaz à effet de serre et dans le réchauffement global depuis des milliers d'années... Depuis, il a dû changer de discours, heureusement que les anciens étudiants ne sont plus là pour lui faire remarquer...

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CaptainNavarre 14/08/2007 14:35

Quitte à réviser les manuels d'histoire, autant rendre aux Vikings ce qui leur appartient !

TSN 14/08/2007 12:57

Dire que j'avais une prof d'histoire à la fac qui soutenait avec force et vigueur que Marco Polo était un imposteur...Elle doit se sentir bien maintenant!